Historique


De sa création à aujourd'hui - ADIS : Association pour le Développement des Initiatives en Santé.


Créée en 1991, l'ADIS (Association Dunkerquoise de lutte contre le Sida) est née à la suggestion de la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales du Nord lors de la première programmation stratégique pour la prise en charge de l’épidémie de sida en 1991 avec un espace d'accueil sur Dunkerque. Depuis 2000, et à la demande de la Directrion Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales du Pas de Calais, l'ADIS élargit son rayon d'action à tout le littoral Nord Pas de Calais, devenant "Association pour le Développement des Initiatives de lutte contre le Sida". les missions et les compétences de l'association ADIS ont continué à évoluer à la demande des financeurs et face aux problématiques des publics rencontrés.

En 2014, l'association ADIS devient "Association pour le Développement des Initiatives en Santé" et couvre l'ensemble du grand littoral 59/62.

A ce jour L'ADIS (Association pour le Développement des Initiatives en Santé) emploie 19 professionnels  diplomés des domaines  médico-psycho-social, dispose de 4 sites d'accueil et de bureaux sur , Dunkerque  (dont le siège) Calais, Boulogne sur Mer, Arras  et a pour objet : de promouvoir les initiatives de lutte, d'accompagnement et de prévention des maladies transmissibles (VIH, hépatites, syphilis...) et des  autres maladies  chroniques   et de favoriser l'accès à la santé et aux soins des personnes vulnérables.

Deux nouveaux sites verront le jour en 2019, Saint-Omet et Etaples sur Mer, sous réserve de validation de la visite de conformité de l'ARS.

L'ADIS en 2017 est dotée :

- D'un service de Prévention et de Réduction Des Risques liés au VIH, VHC, IST  à destination des publics généralistes et spécifiques, l adis est habilitée par l Agence Régionaler de santé  pour effectuer le depistage rapide dit TROD  pour le VIH et VHC  ( à domicile , chez les partenaires , au sein des bureaux, ...)

- D'un service de Promotion de la Santé Globale à destination des publics vulnérables, atteints ou non de pathologies chroniques, 

- D'un service d'hébergement: Appartements  de Coordination Thérapeutique* (ACT) soit 21  appartements individuels en diffus  du studio au f3... :

6  ACT* sur Dunkerque (dont 1 place act pour personne sortant de prison, et une place act  soins palliatifs)  

4 ACT* sur Calais "généralistes " 

4 ACT* sur Boulogne sur Mer "généralistes"

7 ACT* sur Arras 7 act dont 2 fléchés personnes sortant de prison"

En 2019, 4 ACT sur Etaples sur Mer et 4 ACT sur Saint-Omer.

L'ensemble du dispositif est destiné à des personnes vulnérables ainsi que leurs proches, dont au moins l'un d'entre eux ou atteints de pathologies chroniques de type VIH, VHC, cancers, diabètes,insuffisance rénale, BPCO, co-morbidités associées  addictions ,troubles psychologiques,

 

Sous  principe d une démarche volontaire (après commision d integration et entretiens de préadmission  ),  la personne béneficiera d' un accompagnement plurisdiciplinaire  au sein d'une structure  médico-psycho-sociale adaptée dénommée "ACT : Appartement de Coordination Thérapeutique", lui .permettant d'assurer une coordination des soins, à garantir l'observance des traitements, d'avoir  un accompagnement psychologique et social et lui  apporter une aide à l'insertion ou encore l 'accompagner dignementjusqu à la  fin de vie. Le contrat de sejour formalisé est prevu pour une période de 6 mois renouvelable  aprés évaluation et pour 4 fois maximum en fonction des problématiques . 

- D'un Service d'Accompagnement plurisciplinaire à Domicile*: SAD projet expérmental né en 2016 financé par deux  bailleurs sociaux et  le service politique de la ville de Calais et CGET, puis par la CPAM et la CARSAT.

Depuis 2016, après Orientation par les structures partenaires (bailleurs , institutionnels , ...) l'équipe  mobile ADIS  composée d'une infirmière, d'une psychologu , d'un/ d'une éducateur (rice) spécialisée, se rend au domicile  des personnes rencontrant des difficultés d'ordre médico, psycho social  (ou de maintien, dans le logement / accompagnement à la mutation, ou réorientation vers un mode d hebergement adapté),  suite à la réalisation d'un diagnostic (rencontre  avec les 3 salariés) un contrat d 'accompagnement peut  être formalisé pour une période de 6 mois renouvelable en fonction des problématiques  

L'objectif de l'association est voir cette mission intégrer le droit commun.

- D'un service au plus proche des lieux de vie des personnes " le vehicule de consultation aménagé : sous forme de permanences sur des lieux fixes au coeur des quartiers dits prioritaires de la ville de Calais, ou encore à proximité des partenaires (AEC, régie de quartier, restos du coeur, croix rouge...), le /la salarié(e) au sein du vehicule de consultation mobile reçoit en entretien toute personne en demande d'aide: acces aux droits à la santé, difficultes administratives, aides  alimentaires, surrendettement, logement, justice  ...

Point de consultation vie affective et sexuelle, sur  rdv un(e) salarié(e) vous reçoit sur toute question liée  à la vie affective et sexuelle, à l'orientation, identité aux pratiques, aux problématiques, aux questionnements, information sur la prévention et Réduction Des Risque liés au vih vhc ist , avec possibilité de dépistage rapide "trods vih et vhc " (test rapide d'orientation diagnostic avec résultat immédiat et anonyme).    


Quelques dates à retenir


L'ADIS (Association pour le Développement des Initiatives contre le Sida et l'hépatite C) est née à la suggestion de la Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales du Nord Pas de Calais lors de la première programmation stratégique pour la prise en charge de l'épidémie de sida en 1991.

Son siège social est situé 19 rue du Docteur Louis Lemaire à Dunkerque (59 140)

1994 : la DDASS du Nord mandate et finance l'ADIS pour la mise en place d'un ensemble de programmes de prévention auprès des publics ayant un taux de séroprévalence élevé.

1999 : l'ADIS intégre le dipositif de prise en charge de l'Hépatite C créé lors de la première programmation stratégique pour la prise en charge de l'épidémie VHC. LA DDASS du Pas de Calais mandate l'ADIS pour la création d'une structure de proximité sur la ville de Calais.

2001 : l'ADIS obtient les signatures de conventions avec les DIrections des hôpitaux de Zuydccote, Dunkerque et Boulogne sur Mer, pour l'accompagnement des personnes VIH ainsi que leurs proches.

Mars 2006 : l'ADIS obtient la signature de la convention avec la Direction de l'hôpital de Valenciennes aui prend fin en 2007, à la demande de l'ARS pour favoriser le développement de ses missions de prévention et d'accompagnement sur le littoral.

2007 : L'association obtient l'habilitation par l'Agnce Régionale de Santé pour l'implantation d'un service d'hébergement de coordination thérapeutique (structure médico-psycho-sociale) permettant la prise en charge globale (médico-psycho-sociale) des personnes atteintes de pathologies chroniques (en 2006, pathologies ciblées le VIH/VHC) en situation de précarité sociale et trois appartements individuels sont implantés dans le centre ville de Dunkerque.

Le service prévention / promotion de la santé développent ses misions de prévention VIH / IST / VHC au sein des diférentes structures du littoral.

Juillet 2008 : Changement de Direction. Embauche progressive de l'équipe pluridisciplinaire (assistante sociale, psychologue, infirmières, médecin, secrétaire, éducateurs spécialisés...)

2009 : Premier déménagement du bureau de Calais jusqu'alors situé dans une ancienne chambre d'hôpital de la maternité de Calais, pour l'ouverure d'une "antenne ADIS" avec l'espace d'accueil et bureaux des profesionnels au 27 rue Chanzy - Centre ville de Calais (62100).

2010 : l'ADIS est élue membre du bureau de la conférence des territoires du littoral (ARS) en tant que titulaire et suppléant représentant des usagers des structures agréées.

L'ADIS remporte l'appel à projet pour la création d'un service "ACT" de trois places sur le territoire de Calais permettant d'acceuillir des publics atteints de pathologies chroniques (VIH, cancer, diabète...) en précarité, en démarche de soins.

2011 : les bureaux professionnels et espaces d'accueil de l'ADIS sur Calais arrivent au 129D 131C Digue Gaston Berthe à Calais (62100). - plage de Calais

L'association ADIS obtient l'agrément éducation nationale pour ses missions de prévention, sur les thématiques : vie affective et sexuelle, VIH / IST, le tatouage piercing et VHC, la sexualité plurielle.

2012 : l'ADIS remporte l'appel à projet médico-social pour la création de 4 places ACT sur le territoire de Boulogne Sur Mer (62200) pour les personnes atteintes de pathologies chroniques (dont le VIH, cancer, diabète...) en précarité tels que les services ACT de Calais et de Dunkerque ; et ouvre la prise en charge aux familles dont un membre est atteint d'une pathologie chronique, et en démarche de soins.

Ouverture des bureaux d'accueil et bureaux des professionnels à Boulogne sur Mer au 122 Quai Gambetta, financés par la CRAM et l'ARS 59/62.

Création d'un service vie affective et sexuelle sur les trois territoires, dédié aux personnes jeunes, étudiants, parents, adultes, professionnels... rencontrant des difficultés liées à leur identité ou orientation sexuelle.

2013 : l'association dispose donc de trois services ACT, soit 10 Appartements de Coordiantion Thérapeutique, répartis sur les territoires de Dunkerque, Calais et Boulogne sur Mer, ainsi que trois sites d'accueil et un service prévention  / promotion de la santé globale pour les publics vulnérables, sur l'ensemble du littoral 59/62.

Mai 2014 : l'ADIS est habilitée et finacée par l'ARS pour dispenser le TROD (Test Rapide d'Orientation DIagnostique VIH)

Au vu de l'évolution et de l'élargissement de ses missions, à la demande de l'ARS, l'Association pour le Développement des Initiatives de lutte contre le Sida - ADIS - modifie ses statuts et devient Association pour le Développement des Initiatives en Santé.

De part l'évolution de ses missions de santé publique et avec l'extension du service prévention VIH, vers la promotion de la santé globale et l'accès aux soins : nouveaux outils et supports d'intervention sont créés pour le service prévention permettant de nouveaux modules d'intervention (cybersexualté, accès aux droits et aux soins...).

Janvier 2015 : autorisation par le DIrection de l'Offre Médico-Sociale de l'ARS pour une fusion globale des trois services ACT de Dunkerque, Calais et Boulogne sur Mer, permettant une doation globale de financement pour 10 ACT sur le littoral 59/62.

Mars 2015 : l'ADIS remporte l'appel à projet par le mécène Caisse d'Epargne pour le financement d'un véhicule aménagé permettant pour les consultations d'aller au plus proche des publics dits généralistes ou spécifiques.

Octobre 2015 : Accord par l'Agence Régioanel de Santé, pour l'extension de deux places d'ACT (une sur Dunkerque et une sur Calais) soit 10 + 2 places soit 12 places pour l'ensemble du dispositif ACT.

Novembre 2015 : Suite à la réponse à l'appel à projet, accord de financement par l'ARS et la CRAM pour l'extension du service ACT sur le territoire d'ARRAS, bureaux d'accueil et professionnels ainsi que 7 places d'ACT : 5 places ACT généralistes et 2 places ACT fléchées "sortant de prison", qui se développera durant le premier semestre 2016.

Fin septembre 2015, le Direction du Département Santé Publique de l'ARS signe dans le cadre d'un dialogue de gestion une convention pluri-annuelle avec l'ADIS, permettant à l'association de stabiliser son service préventin VIH et promotion de la santé globale, et favoriser la programmation annuelle, par l'obtention d'une dotation annuelle, renouvelable sur deux années.

Début novembre 2015, l'ADIS obtient par l'ARS (Direction de l'offre médico-sociale) un financement pour l'acquisition de bureaux professionnels et d'espaces d'accueil des publics sur Dunkerque suite à la fin de mise à disposition gratuite par la municipalité de Dunkerque de ses bureaux situés 6 rue Marengo qui ne répondent plus aux normes de conformité (PMR, sécurité...)

A fin novembre 2015, l'ADIS dispose donc d'un service de 10 places en Appartement de Coordination Thérapeutique individuels diffus sur les territoites de Dunkerque, Calais et Boulogne sur Mer, d'un service prévention VIH, VHC, IST et promotion de la santé, qui s'étand sur l'ensemble du grand littoral NOrd Pas de Calais; et 3 sites d'accueil pour les publics et bureaux des professionnels, développe son partenariat sur l'arrageois en vue de l'implantation de son service prévu pour juin 2016 sur ARRAS qui permettra de proposer 19 places en ACT sur 4 territoires géographiques et développer encore son équipe composée à ce jour : d'une Directrice, d'une Chef de service, d'un Médecin, de deux Infimières, Psychologue, trois Educateurs, deux Comptebles, une Assistante Sociale et d'une Secrétaire...

7 décembre 2015 : l'ADIS remporte l'appel à projet financé par la Fondation de France pour la création d'un service de prise en charge expérimentale de personnes rencontrant des difficultés liées à leur identité ou orientation sexuelle, sortant de prison, et permettant da continuité des soins, sur Calais, de deux places. La mise en oeuvre sera effective début 2016 et ce pour deux années.

Mars 2016/ renouvelé en 2017 : signature de la convention avec la ville de Calais dans le cadre de la politique de la Ville du projet "Des démarches en santé chez soi ou à côté de chez soi", qui a pour objet "d'aller vers les personnes les plus éloignées du système de soins en favorisant la connaissance des dispositifs de prise en charge pour faciliter des démarches administratives (CPAM, déclaration médecin traitant, MDPH...). L'action visera à orienter et encourager les bilans de santé, le dépistage. L'ADIS proposera également un accompagnement médico-psycho-sociale à domicile pour les personnes les plus fragilisées, isolées en rupture avec le droit commun, des quartiers prioritaires. Cette action vise à faire accéder aux soins et aux droits à la santé pour les publics dits vulnérables, essentiellement pour les personnes sans domicile fixe, au chômage longue durée, personnes âgées, isolées... présentant des plus des problèmes de santé que le reste de la population" (article 2 de la convention).       Mode opératoire : proposer des permanences mobiles "aller vers les publics" grâce à un véhicule aménagé pour les consultations médico-sociales dans les quartiers prioritaires du Beau-Marais, Fort Nieulay, Cailloux, Saint-Pierre. S'y ajoutent l'accompagnement pluridisciplinaire (infirmière, assistante sociale, psychologue, éducateur) d'une file active de 10 familles à leur domicile et 10 actions "ma santé c'est mon affaire" : informer des dispositifs de prise en charge en matière de santé à destination des personnes résidant dans les quartiers prioritaires. 

Le 17 mars 2016 : suite à la visite de conformité de l'ARS sur les services ACT de Calais et Dunkerque, l'ADIS obtient l'autorisation d'ouvrir deux places ACT supplémentaires, soit 12 places réparties sur les 3 territoires. 

Avril 2016 : signature d'une convention partenariale et financière avec le bailleur Habitat du Nord relative à l'accompagnement global interdisciplinaire dans le logement qui a pour objectifs de mettre en oeuvre des mesures d'accompagnement médico-psycho-sociales à destination de locatire de Habitat du Nord éprouvant des difficultés particulières (accès ou suivi santé, difficultés financières...)

Juillet 2016 : convention formalisée et fincement  par  le bailleur Habitat Hauts de France qui a les mêmes objectifs. 

Décembre 2016: le service ACT de l adis dispose donc de 21 appartements de coordination thérapeutique repatis sur 4 territoires dont 3 réservés aux personnes sortant d incarcération (1 Dunkerque et 2 ACT Arras) et  1 ACT soins palilatifs , 

Mars 2017, l'équipe  de l'ADIS  tous services confondus est composée de 18 salarié(e)s, 1 Directrice, 1 Chef des services, 2 Médecins, 2 infirmières, 2 psychologues, 5 éducateurs, 1 assistante sociale, 2 comptables, 2 agents administratifs et techniques.

La totalite de l'équipe professionnelle bénéficie de séances de supervision avec un Medecin de santé publique , psychotherapeute  Dr nicole Benyounes 

SUITE A LA VISITE DE CONFORMITE DE L'AGENCE REGIONALE DE SANTE, DU 05 JUILLET 2016, L'ADIS ETEND SON CHAMPS D'INTERVENTION SUR LE TERRITOIRE D'ARRAS AVEC L'OUVERTURE DE SES BUREAUX PROFESSIONNELS 3 RUE DU COLLEGE (CENTRE-VILLE) ET OBTIENT L'ACCORD POUR L'OUVERTURE DE 7 PLACES D'ACT (Appartement de Coordination Thérapeutique) INDIVIDUELS EN DIFFUS A DESTINATION DE PERSONNES ATTEINTES DE PATHOLOGIES CHRONIQUES (cancers, diabètes, vih, vhc...) POUR PERSONNES SEULES, EN COUPLE, FAMILLE..

Le 5 juillet 2010, l'ADIS signe une convention avec le bailleur social Pas de Calais Habitat Arras, qui s'engage à mettre à disposition 7 logements indivduels (du studio au F3), en centre-ville, à 10 minutes à pied des bureaux professionnels pour son service ACT. 

Pour la mise en oeuvre  de l'extension de ce nouveau service, une partie de l'équipe est redéployée (Directrice, Chef de service, Infirmière, Secrétaire de Direction), les recrutements externes sont effectués : Médecin, Psychologue, éducatrice spécialisée, agent technique.

Depuis le 12 Septembre 2017  le siège  et les bureaux  professionnels et espaces d accueil  de Dunkerque  ont été  transférés du  6 rue Marengo pour le  19 rue du Docteur Louis lemaire , BP 64195, 59378 Dunkerque, (en plein centre ville  devant l hotel de ville ).

En 2018, l'ADIS remporte l'appel à projet su deux nouveaux territoires : Saint-Omer et Etaples sur Mer, avec la création d'espaces d'accueil des publics et bureaux professionnels ainsi que 8 ACT qui verront le jour, courant 2019.

En 2018, le service Prévention, Réduction Des Risques VIH, IST, VHC formalisé avec la Direction des services Prévention de l'Agence Régionale de Santé, un contrat pluriannuel pour objectifs et moyens (CPOM) pour une durée de 5 ans permettant une programmation sur le long terme et la possibilité d'une démarche évaluative de qualité.

En 2019, l'ADIS poursuit ses 3 types de missions 

- son service d'accompagnement pluridisciplinaire qui s'étendra sur 6 territoires avec 29 ACT individuels en diffus avec des espaces d'accueil et des bureaux professionnels

- son service Prévention, Réduction Des Risques VIH, IST, VHC menant des actions de prévention vers des publics dits spécifiques "HSH", personnes incarcérées, publics incarcérés

- son service d'accompagnement pluridisciplinaire à domicile, une équipe mobile pluridisciplinaire favorisant l'accès aux droits et aux soins des publics vulnérables loin de tout dispositif de droit commun, en matière d'accès aux droits et à la santé. Permanences mobiles avec le camion de consultations et proposition d'accompagnement pluridisciplinaire des familles confrontées à des problématiques médico-psycho-sociales mettant en péril leur maintien dans le logement.

 

 


Nos valeurs


Depuis sa création, l'ADIS s’engage à lutter contre toutes discriminations envers les personnes touchées par le VIH, VHC et meme si ses missions ont évolué, l’écoute, le respect, le non jugement ,l’accompagnement de toute personne accueillie quelle que soit sa  situation sont au cœur du projet institutionnel.

 

Certains textes constituent la base de notre travail quotidien :

  • La Déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen qui a pour fondement la liberté, la propriété, la sureté et la résistance à l’oppression
  • La déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen adoptée par les nations unies le 10 décembre 1948qui précise dans son article 29 : «  chacun n’est soumis qu’aux limitations établies par la loi exclusivement en vue d’assurer la reconnaissance et le respect des droits et des libertés d’autrui et afin de satisfaire aux justes exigences de la morale , de l’ordre public et du bien être général dans une société démocratique »
  • La charte sociale européenne adoptée en 1961 et révisée en 1996 qui reconnaît le droit à la sécurité sociale et le droit à l’aide et à l’action sociale
  • Le code de l’action sociale et de la famille qui dans son article L .3113  garantit l’exercice des droits et libertés individuels à toute personne prise en charge selon le principe d’égalité et de neutralité dans le respect des dispositions législatives et réglementaires en vigueur, lui sont assurés :le respect de la dignité, de son intégrité, de sa vie privée, de son intimité et de sa sécurité ; une prise en charge et un accompagnement individualisés de qualité favorisant sa démarche de soins ; la confidentialité des informations le concernant ; L’accès à toute information la concernant ou document relatif à sa prise en charge, sauf dispositions législatives contraires ; Une information sur ses droits fondamentaux et les protections particulières légales et contractuelles dont elle bénéficie, ainsi que sur les voies de recours à sa disposition. ; La participation directe à la mise en œuvre du projet d’accueil et d’accompagnement qui la concerne